City Guide 4 jours à Santorin + astuces pour éviter la foule

Depuis quelques années, Santorin, l’une des îles des cyclades située dans la mer Egée, est devenue une destination incontournable. À seulement 3h20 d’avion de Paris, c’est un dépaysement total qui vous attend, tant la beauté des lieux est incomparable. Instagram y vante ses atouts, ses spots pour prendre les meilleurs photos et forcément, le flot de touristes à considérablement augmenté en peu de temps. Comme beaucoup, je rêvais d’y aller, ne serait-ce que pour visiter le village d’Oia et ses petits maisons blanches avec une vue imprenable sur la Caldeira. Rêve exaucé pour mes 5 ans de mariage puisque mon mari m’a fait la surprise de m’y emmener, le temps d’un long week-end de 4 jours, mi-juillet !  Vous avez été nombreuses à me dire que cette destination vous intéressait également, j’avais donc envie de vous raconter un peu mon séjour et de vous partager quelques bonnes adresses.

Le vol 

Nous avons voyagé avec Transavia, qui est la compagnie pour se rendre en Grèce, Italie… Ce n’est pas la partie la plus chère du voyage car si vous prenez des vols de dernières minute (j’entends par là une semaine avant de partir par exemple), vous pouvez vraiment trouver des billets intéressants. Nous sommes partis le matin très tôt pour revenir le soir très tard, donc idéal pour passer 4 jours plein sur place. Le vol s’est très bien passé, aucun retard à signaler (l’aéroport d’Orly s’est pas mal modernisé dernièrement, rendant tout le processus d’enregistrement plus fluide).

Le logement 

Malgré le parc hôtelier incroyable sur l’île de Santorin (difficile de s’y retrouver lorsque l’on ne connaît pas l’endroit), mon mari à réussi à dénicher un appartement troglodyte, typique de l’île avec une vue à couper le souffle sur la Caldeira. Chaque matin, c’était un pur bonheur d’ouvrir la porte et de s’asseoir sur notre terrasse pour petit déjeuner tout en contemplant le paysage. Ce qui est très intéressant également avec ce logement, c’est qu’il se situe en plein coeur d’Oia et à quelques minutes en contre-bas de la ruelle principale où se trouve les boutiques et restaurants. Cela nous a permis d’être à côté de tout, mais surtout de fuir la horde de touristes et retrouver le calme quand nous le souhaitions. Je n’ai pas fait de photos de l’appartement (le Ocean Blue Villas) mais vous pourrez en voir sur le site de booking. Notre hôte nous a porté nos valises pour descendre les quelques marches (vue que les maisons sont accrochées à la falaise) et sur place, nous avions une cuisine avec tout le nécessaire pour le petit-déjeuner et se préparer à manger. Un grand salon, une chambre, une salle de bain et l’indispensable climatisation.

Alors autant vous prévenir, le logement représentera le plus gros budget, mais personnellement, être à Oia était idéal puisque nous avions tout à proximité et c’est le village que j’ai le plus aimé (« the place to be » pour admirer le sunset). Si vous choisissez un logement à proximité d’Oia, il vous faudra obligatoirement louer une voiture pour vous déplacer (le taxi coûte très cher), ou alors prendre le bus, mais vous perdrez beaucoup de temps. L’emplacement est donc très important.

Les incontournables à Santorin

En 4 jours, nous avons eu le temps d’avoir un bon aperçu de l’île et voici quelques visites à faire absolument :

À Oia 

– descendre la centaine de marches pour profiter de la plage d’Ammoudi,

– se perdre dans les ruelles d’Oia,

– se rendre sur les ruines du château Byzantin pour prendre en photo les maisons blanches avec les fameux moulins,

– faire un petit tour du côté de l’église Orthodoxe de Panagia,

– photographier les fameuses coupoles bleues,

– assister à un coucher de soleil (inoubliable) le meilleur spot étant depuis les ruines de château mais attention beaucoup de monde au rendez-vous,

– faire une randonnée pour se rendre à Fira depuis Oia et profiter des paysages. La difficulté étant de marcher sous un soleil de plomb pendant 3 heures (le chemin est tracé).

À  Fira 

Capital de Santorin, Fira se visite bien le temps d’une journée où vous pourrez :

– vous balader le long de la Caldeira en direction de Imerovigli (un village qui se situe entre Fira et Oia),

– descendre les 588 marches pour se rendre au port (vous pouvez aussi prendre le funiculaire pour monter ou descendre), attention cependant car le queue est longue dès 11h du matin. Je tiens à vous préciser que les marches sont très glissantes. Autre point noir, vous avez la possibilité de monter sur un âne pour faire le trajet (personnellement je suis contre cette pratique, cruelle à mon sens avec la chaleur). De plus, ils sont alignés le long des marches, ce qui rend la descente difficile, voire dangereuse (un coup de sabot est si vite arrivé), enfin l’odeur est très forte. Autant vous dire que je n’étais pas hyper rassurée pendant les 30 minutes nécessaires pour atteindre le port,

– se perdre dans les ruelles de Fira,

Nous avons fait quelques musées, mais à mon sens, pas assez aboutis et la visite est très courte !

Enfin, le dernier jour, nous avons passé la journée dans le village de Kamari connu pour sa plage de sable noir. Situé à quelques minutes de l’aéroport, nous avions envie de profiter de la mer.

Le bon plan : je vous conseille de manger au Navy’s (en bord de mer) qui, après le déjeuner, vous offrira la possibilité de profiter des transats (gratuitement), pour aller vous baigner. Ils ont même accepté de nous garder nos bagages !

Quelques astuces pour profiter au mieux de votre voyage :

Vous l’aurez compris, Santorin se retrouve vite saturée en période estivale, tant l’île est devenue célèbre. Cela signifie beaucoup de monde partout, il est même parfois difficile de se déplacer dans les ruelles notamment à Oia. J’ai donc quelques astuces à vous partager pour ne pas trop souffrir de la foule :

– Comme je vous le disais plus haut, bien choisir son logement est important. Nous avons apprécié d’être à la fois en plein centre d’Oia, mais à l’écart de l’agitation (choisir un logement en contre-bas). Moi qui déteste la foule, c’était un pur bonheur de se retrouver au calme,

– Pour le coucher de soleil, certes le château est le meilleur spot mais impraticable car trop de monde, à moins de s’y rendre plus tôt. Pour éviter la foule, privilégiez un restaurant avec toit terrasse et bien orienté pour le sunset, vous profiterez du spectacle tout en sirotant un verre !

– Si vous avez des restaurants en vue, pensez à réserver à l’avance (la veille ou le matin) pour être sûre d’avoir une table de disponible (nous avons à chaque fois demandé d’être en terrasse et face au coucher de soleil).

Enfin, je terminerai par quelques adresses de restaurants que nous avons adoré avec une vue imprenable :

À Oia :

Le Strogili (une cuisine typique et absolument délicieuse)

Le Pelekanos (cuisine typique et un peu moins cher que le Strogili)

Ces deux restaurants sont parfaits pour admirer le coucher de soleil

À Fira :

Argo restaurant (demandez également le toit terrasse, la vue est toppissime)

Voilà, j’espère que ce mini city guide vous aura plu et aidé dans l’organisation de votre voyage. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *