Consommer moins mais mieux, mes astuces shopping et soldes !

Dès demain, c’est parti pour plus d’un mois de soldes…un évènement attendu avec impatience, les années passées, mais aujourd’hui, beaucoup moins, et j’en viens à me demander si cela a encore un grand intérêt. Alors oui, on fait de bonnes affaires, mais au final, pourquoi attendre pour se faire plaisir à petits prix, car tout au long de l’année, les enseignes nous sortent des promos entre les journées privilèges, les ventes privées, les french days, le black friday… D’ailleurs en parlant des ventes privées qui ont lieu une à deux semaines avant la date officielle des soldes, toutes les marques, quasiment, en proposent et c’est nettement plus attrayant : des réductions plus avantageuses, beaucoup plus de stocks disponibles… En règle générale, les collections d’été m’intéressent beaucoup moins que celles d’hiver et aujourd’hui, je privilégie les ventes privées sur les collection actuelles ou les sites de ventes privées sur les anciennes collections.

La mode et moi, mon évolution :

J’ai toujours adoré la mode et bien évidemment, plus ma situation professionnelle évoluait, plus je pouvais mettre un budget plus ou moins important. Le gros déclic a été mon premier voyage à New York en 2008, j’y ai découvert tout un tas de créateurs et étonnamment, j’ai été plus proche au niveau du style de marques américaines. Je pense à J. Crew, Ann Taylor, Ralph Lauren, Hollister, Banana Republic… j’ai ensuite découvert la mode anglaise, avec une préférence pour le classique et j’ai tout de suite adhéré. Ayant un style classique/preppy, mes goûts ont évolué au fur et à mesure que ce soit en terme vestimentaire et couleurs (avant je n’aimais pas le rose) et finalement, je me suis retrouvée avec un dressing reflétant mes goûts à 20 ans et 30 ans donc complètement dépareillé. Autre constat, j’avais bien 20% de vêtements que je n’avais jamais porté, notamment du Zara, H&M, donc principalement du fast fashion. Résultat : un dressing qui déborde, des pièces difficiles à associer, d’autres sans intérêt… un vrai gâchis et une perte d’argent !

Ma prise de conscience :

Lors de mon dernier séjour à New York, en novembre dernier, je me suis achetée quelques bouquins parlant de style, de capsule wardrobe (garde-robe minimaliste) et de l’art de se créer un dressing avec des pièces qui se mixent parfaitement entre elles. Cela a été une vraie prise de conscience et en début d’année, je me suis tout simplement plantée devant mon dressing pour un énorme tri. Je peux vous dire que plus de 60% de ma garde-robe est passée à la trappe (seules quelques pièces chères à mon coeur et me rappelant des souvenirs, ont survécu). Si vous connaissez la méthode Marie Kondo, mais je pense que oui, je m’en suis inspirée pour déterminer quelles pièces j’avais envie de garder. Même si tout n’est pas bon à prendre dans cette méthode, c’est un bon début pour démarrer la session tri. J’ai donné quasiment 80% de mes jeans et pantalons, et plus de 50% de tout le reste. Je peux vous garantir, qu’une fois tout ceci bien établi, on se sent beaucoup plus léger.

Vient le moment de déterminer son style :

Déterminer mon style n’a pas été bien compliqué car j’ai toujours un attrait certain pour la mode britannique et américaine, en 15 ans, cela n’a pas changé, mais je me suis rendue compte qu’il me manquait pas mal d’intemporels, pour me permettre d’associer plus facilement les pièces entre elles. D’ailleurs avec cette prise de conscience, c’est devenu mon leitmotiv (j’achète que si je suis sûre que je vais pouvoir l’associer avec d’autres pièces de ma garde-robe). Je me suis rendue compte que je portais pas mal la marinière, les rayures, le tartan. J’ai donc réfléchi à une nouvelle garde-robe en partant de cette base et toujours en pensant association de pièces entre elles. Mon regard s’est aussi accroché à quelques inspirations mode vues sur les blogs américains et anglais (essentiellement), je ne suis que très rarement influencée par les blogs français étonnamment, j’ai donc simplement listé toutes mes envies que je n’avais pas dans mon dressing et qui pourraient être des intemporelles afin de ne pas me lasser mais aussi de grands basiques que j’aurai toujours 5 ou 10 ans plus tard et qui ne se démoderont pas : je pense à un trench beige, une chemise blanche, une paire de babies…

Ma nouvelle façon de consommer, moins mais mieux !

Depuis janvier, j’ai donc profité essentiellement des ventes privées ou autres pour me reconstituer une garde-robe plus cohérente et surtout avec des pièces que je peux associer et mixer à souhait sans avoir un dressing rempli à ras bord. Je me suis d’ailleurs rendue compte, que comme mon dressing était dépareillé, j’avais tendance à consommer davantage comme pour combler un trou qui finalement ne l’était pas. L’idéal serait à terme de dépenser moins et de m’offrir de temps en temps de belles pièces. Aujourd’hui, j’ai accompli 90% du chemin (il me reste 2/3 basiques à acquérir) mais maintenant que je regarde mon dressing, je suis hyper contente du résultat et surtout je porte plus facilement tous mes vêtements (terminé le concept du j’achète mais je ne porte jamais). Les idées de looks viennent aussi plus facilement et je me dis « ah mais je pourrai porter ce haut avec ça mais aussi avec ça « ! C’est vraiment satisfaisant.

Mes marques chouchous :

Je vous en avais déjà parlé dans un précédent article, mais je limite le plus possible ma consommation de fast fashion : seule Mango est encore sur ma liste, car j’aime les collections et parfois, je ne veux pas forcément acheter un pièce trop chère, je pense notamment à cette sublime robe rouge et rose, que je suis sûre de porter à nouveau. J’ai quelques marques coup de coeur comme Claudie Pierlot (j’achète des pièces à chaque saison, pas mal en outlet et ventes privées, les prix sont vraiment cassés), Balzac Paris (pareil, j’attends les ventes privées pour m’offrir une ou deux pièces), Ralph Lauren, J.Crew, Boden Clothing, Des Petits Hauts, Club Monaco, Cyrillus Paris, Lazzari Store… et plusieurs marques Made in France que j’ai plaisir à découvrir au fil des mois, grâce au blog.

Mes astuces shopping :

Vous l’aurez compris, je n’achète quasiment plus plein pot, sauf si j’ai vraiment craqué pour une pièce et qu’il ne reste quasiment plus ma taille. Je sais être patiente, je ne suis pas une addict, généralement je crée une wishlist sur les sites Zalando (il possède pas mal de marques anglaises et américaines que j’aime), Asos et j’attends tranquillement que les pièces soient remisées. Je suis, bien entendu, inscrite sur les sites showroomprivé et ventesprivées (par contre je n’y achète que peu, essentiellement mes marques chouchous comme Claudie Pierlot car je connais les collections presque par coeur, donc peu de chance de me faire avoir, car parfois on peut y trouver des pièces spécialement conçues pour les ventes privées donc de moindre qualité) et enfin, je suis inscrite à toutes les newsletters de mes marques préférées pour profiter des ventes privées avant tout le monde. Dernièrement, j’ai fait de très bonnes affaires sur le site Balzac qui bradait ses anciennes collections et je peux vous dire que ça valait vraiment le coup pour des pièces hyper qualitatives !

Une autre astuce que je pratique chaque été, c’est d’acheter des pièces hivernales, comme un manteau par exemple car, en règle générale, peu de monde achète pour l’hiver, du coup les prix sont bradés !

Mes objectifs pour les soldes d’été :

Je continue ma quête de basiques essentiellement à savoir : des jeans (vu que j’ai quasiment tout donné), une veste blanche en jean et un peu de déco, mais j’attends la troisième démarque ! Du coup, je vous ferai une sélection mode mais uniquement avec des intemporels/indispensables à avoir dans sa garde-robe et surtout que vous pourrez associer facilement ( j’essaie de vous la publier avant la seconde démarque).

J’espère que ce mini guide vous expliquant mon parcours modesque et mes quelques astuces vous aideront à, peut-être, consommer moins et mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *