Mon balayage sur-mesure au salon de coiffure Massato Paris

Depuis plusieurs années, maintenant, j’ai cessé toute coloration de mes cheveux, privilégiant les balayages pour apporter un peu de luminosité. Cela me permet de ne pas sensibiliser mon cuir chevelu et de ne plus avoir de pellicules. Je peux ainsi espacer les rendez-vous chez le coiffeur (auparavant, c’était tous les mois et demi voire deux mois), puisque je garde ma base naturelle et je ne touche qu’aux longueurs. Mon dernier balayage date de décembre 2017 et jusqu’à présent, je l’avais laissé vieillir sans forcément l’entretenir. Dans l’ensemble, il n’avait pas trop viré orange, sachant que les salons de coiffure ont tendance à me proposer du miel qui au fil du temps vire un peu à l’acajou.

Avant

Avec les fêtes qui arrivent à grand pas, j’avais envie de redonner un petit coup de frais à ma coupe (juste couper 5-6 cm, mes cheveux poussent très vite) et retravailler mon balayage. J’avais eu l’occasion de découvrir l’un des salons de coiffure Massato Paris pour réaliser une coupe (celui situé au 26 rue de Tournon dans le 6ème), et j’avais été marquée par leur technique qui consiste à couper sur cheveux secs, ce qui est, quand on y pense, complètement logique pour voir tout de suite comment se placent vos cheveux (et pour ne pas couper trop court !!!). Autre argument qui m’a donné envie de tester ce salon, je ne vous le cache pas, c’est aussi la renommée de son propriétaire Massato, coiffeur créateur de renom que vous avez certainement déjà vu dans des émissions de télé basées sur le relooking capillaire. D’origine japonaise, il a exercé sont talent sur des défilés de mode, des shooting photos et possède aujourd’hui 2 autres salons à Paris et 1 à Tokyo. Un savoir-faire, des techniques de coupe uniques qui respectent le tombé naturel et la structure du visage et une équipe sélectionnée parmi les meilleurs !

Dès mon arrivée, l’accueil est chaleureux, les sourires se dessinent sur les lèvres et on est aux petits soins pour moi. Ici, on prend le temps avec le client, de manière à ce qu’il se sente à l’aise. L’intérieur est très tendance, mais ce que j’aime c’est la disposition des sièges. L’espace est très bien pensé pour donner une ambiance cocooning avec ce sentiment d’être seule, bref, c’est beaucoup plus intimiste. Enfin, la petite touche supplémentaire qui vient vous détendre c’est la théière infusant un thé japonais absolument délicieux, que l’on vous sert !

C’est donc Mahdi qui s’est occupé de ma chevelure, un coiffeur qui travaille depuis quelques mois au salon Massato Paris de la rue de Tournon mais déjà riche de 18 ans d’expérience entre Londres, Marrakech et Paris ! Très vite à l’aise, je lui donne deux/ trois indications sur ce que j’aimerai, pas plus car il a immédiatement cerné mes attentes en y apportant quelques recommandations. Pour moi, c’est primordial, d’être écoutée mais aussi avoir des conseils, le but étant de repartir 100 % satisfaite.

Nous avons donc démarré par la fameuse technique de la coupe sur cheveux secs et je peux vous dire que cela change tout, j’ai gardé la longueur que je souhaitais (très souvent, je repars délestée de plusieurs centimètres non prévus), qui sera ensuite affinée après le shampoing. De jolies mèches viennent encadrées le visage, comme je voulais et surtout la première fois que j’obtiens un résultat qui tombe aussi bien !

Vient ensuite le balayage sur-mesure, encore une fois, j’ai été surprise par la technique employée, puisque Mahdi a appliqué le produit à la main en prenant de grosses mèches  (sur le moment, je lui ai quand même posé des questions car j’étais un peu inquiète de l’épaisseur), mais au contraire, travailler ainsi, permettra au balayage d’être bien maîtrisé et fondu. Mahdi m’a aussi conseillé de partir sur un balayage noisette froid pour aller avec ma carnation afin d’éviter un vieillissement qui tire sur l’acajou et que je n’aimais pas spécialement. 30 minutes de pose, pas plus, pour ne pas abîmer le cheveux, tout va se jouer au moment de la patine pour obtenir la couleur parfaite.

Direction le premier étage, tout aussi cosy et design, pour m’installer dans un siège massant absolument divin (j’ai failli m’endormir, chose qui ne m’arrive jamais). Pour obtenir la couleur finale souhaitée, Mahdi m’a appliqué le gloss Dia Light de la marque L’Oréal Professionnel, qui est une coloration intelligente sur-mesure qui va agir uniquement sur les cheveux dont le PH a été modifié (lors de la première étape du balayage). Ce produit n’agit donc pas sur les cheveux non-traités. Le but est de réaliser une patine pour avoir exactement la couleur désirée avec un temps de pose de 5 à 15 minutes. En plus de ce rôle, le gloss va apporter un soin en profondeur, de la brillance et refermer les écailles du cheveux. Effectivement, au moment du shampoing, je sens que mes cheveux sont plus légers.

Après 2 shampoings, un masque lissant (qui va éliminer les frisottis que je peux avoir sur la tête) et un massage du cuir chevelure, je peux enfin me rendre compte du résultat au moment du coiffage. Cela me change, mais qu’est-ce que j’aime ! Même si je n’ai jamais su employer les bons mots pour décrire ce que je souhaitais, je suis enfin tombée sur la couleur parfaite pour moi ! Ce noisette froid en petites touches sur mes longueurs, pour plus de dimensions et de lumières, correspond parfaitement à ma carnation !

On ne le dira jamais assez mais la chevelure est l’un des atouts de notre féminité, en prendre soin, oui, mais lorsqu’il s’agit de les confier à un coiffeur, je suis convaincue qu’il faut prendre le temps de trouver la perle rare ! Mon test de l’année dernière avait été concluant, mais il me manquait cette petite chose (difficile à expliquer), que j’ai enfin trouvé chez Massato. Les prestations ne sont pas données (pour ma coupe + balayage + brushing, il faut compter aux alentours de 300 €), sachant que j’ai les cheveux très longs, mais l’avantage c’est que soit j’y retournerai dans quelques mois, pour refaire juste un gloss (entretien de la couleur), soit je m’en chargerai moi-même avec un shampoing à pigments de la marque Massato Paris (que j’ai acheté une trentaine d’euros).

Entre aller chez le coiffeur à 100 € tous les deux mois (repartir en étant pas complètement satisfaite) et aller chez le coiffeur 1 fois par an à 300 € (repartir en étant à 100% satisfaite) avec un entretien occasionnel, le choix est vite fait !

Accueil chaleureux, aux petits soins, techniques innovantes et uniques, équipe experte… je ne peux que vous recommander de tester le salon Massato Paris au 21 rue Tournon 75006 Paris !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *