Copenhagen Wheel : le vélo électrique hybride qui va vous changer la vie !

Il y a quelques mois, j’ai reçu un objet connecté pas comme les autres. Il s’agit d’une roue arrière de vélo qui transforme celui-ci (à l’origine toute a fait classique) en vélo électrique hybride. Voilà une innovation plutôt intéressante lorsque l’on sait que ce moyen de transport tend, de plus en plus, à prendre le pas sur les voitures, surtout en ville. Se déplacer plus facilement, plus rapidement et plus écologiquement, les pays scandinaves l’ont très vite compris. D’ailleurs cette roue, appelé Copenhagen Wheel, a été développée au sein du MIT SENSEable City Lab parrainé par la mairie de Copenhague et aujourd’hui, commercialisée par la compagnie Superdestrian.

Copenhagen Wheel, en quelques mots : cette roue design pesant 7,4 kilos, s’adapte très facilement à la place de la roue arrière de votre vélo (celle-ci est spécialement customisée pour votre vélo). J’ai un VTT classique à 18 vitesses (adapté à mon environnement), la marque m’a donc demandé quelques informations sur les caractéristiques de mon vélo pour me confectionner une roue adéquate. L’installation se fait très facilement (enfin, il faut quand même avoir des petites notions). Contenant un moteur de 250 W et une batterie Lithium (avec une durée de vie équivalent à 1000 charges) avec une autonomie d’une cinquantaine de kilomètres (tout va dépendre, biensûr, du parcours effectué : plat, vallonné…), la roue va tout simplement stocker l’énergie que vous allez lui fournir lors de freinage ou descente pour la réinjecter dans les moments d’effort comme le fait de monter une pente par exemple. C’est donc une sorte d’assistance à propulsion humaine, pour vous rendre n’importe quel trajet très facile à parcourir.

Sa mise en route : alors très sceptique au début car je pensais que cela allait être d’un compliqué, j’ai tout de suite été conquise par le démarrage. Après 4h de charge (100% ou 2h pour 80%), il suffit tout simplement de placer le curseur sur ON (sur le cadran gris, des petites lumières s’allument, vous indiquant aussi le niveau de batterie), puis d’installer l’application Superdestrian (dispo sur IOS et Android), nécessaire pour la mise en route. En effet, le gros avantage de ce dispositif, c’est que cette application va jouer le rôle d’une clé de déverrouillage (sans celle-ci, vous ne pourrez tout simplement pas utiliser la roue). Cela implique aussi que vous devez avoir votre téléphone lors de vos trajets (connection en bluetooth).

Avec l’application, vous pouvez choisir le niveau d’assistance : économique, standard, turbo, voir le nombre de kilomètres, le parcours effectué… Une fois terminée, il vous suffira tout simplement de déconnecter votre roue.

Ce que j’en pense : il y a un temps, j’avais regardé les vélos électriques, mais j’avais tout de suite abandonné l’idée car trop lourd (plus de 20 kilos), difficile à transporter, prix très très élevé à l’époque, risque de vol plus important… avec le système de Copenhagen Wheel, je trouve que le concept est plus ludique et facile à utiliser (on peut aussi garder son vélo). Le poids total du vélo est bien plus léger. Enfin, le fait de pouvoir verrouiller la roue et changer la batterie, sont des caractéristiques bien utiles !

Habitant entre campagne et ville avec un parcours essentiellement en pentes et descentes, ce petit bijou a révolutionné mon quotidien. Pour avoir l’avis de mes proches, ils ont tous eu l’occasion de tester le concept et à l’unanimité, ils ont adoré ! C’est comme ci vous aviez une force qui vous tire vers l’avant et une pente qui était bien trop difficile à monter même en danseuse, devient un jeu d’enfant : le moteur vous propulse, avec cette sensation de rouler sur du plat !

Note : si vous commandez une Copenhagen Wheel, sachez que le délai de livraison est long, comptez le temps de fabrication de la roue (puisqu’elle est customisée en fonction de votre vélo) et le temps de livraison  (provenance du Danemark en bateau, car la roue contient une batterie lithium) : autour de 3 semaines. Vous pouvez également trouver quelques points de vente pour la tester avant (il y en a un sur Paris, mais c’est très limité).

Alors, envie de tester la Copenhagen Wheel ? Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire ou sur Instagram !

2 Comments

  • Coucou,
    Je fais suite à ton post Insta.
    J’avais donc testé le VTT électrique et j’avais trouvé ça génial!
    Ce système que tu présentes est vraiment chouette car il s’adapte sur ton propre Vélo.
    Mais quel en est le prix stp? Ou une fourchette de prix?
    Comment ça se passe pour adapter sur ton vélo du coup?
    Merci pour cette découverte.
    Je pense que cela va se répandre. J’abhorre à 5 minutes de mon boulot en voiture et ça me plairait beaucoup d’y aller en vélo!
    Écologie, économie et sport!
    Bisous
    Maryline

    • Caroline dit :

      Hello Maryline ! Alors pour le prix il faut que je me renseigne car certain sites annoncent un montant en 600 et 800 € alors que sur le site de la marque c’est le double, il doit y avoir des variantes ! Je mettrai l’info à jour. Pour ton vélo, tu dois remplir un questionnaire sur le site (pour avoir une idée de ce que tu as comme vélo, le nombre de vitesses…) le montage est hyper simple comme une roue classique (et c’est ça qui est top aussi) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *