Tout sur ma routine capillaire (2018)

Après un long article sur le sèche-cheveux Dyson Supersonic qui est devenu un indispensable de ma routine capillaire, il est temps que je vous fasse un topo complet sur les produits que j’utilise. Mon dernier article sur le sujet, date de janvier 2015 et en le relisant, je me rends compte que tout a changé. Pour rappel, j’ai des cheveux longs, épais, souples, ondulés, secs avec frisottis. J’ai arrêté les couleurs depuis plus d’un an, en revanche j’ai un vernissage sur les longueurs effectué en décembre 2017 (depuis plus rien). J’ai donc pris pour habitude d’adapter mes routines en fonction des besoins de ma chevelure, qui changent selon les saisons.

Première étape : avant-shampoing

Une fois par semaine (généralement le dimanche), j’applique une heure avant voire plusieurs heures avant, l’Huile de Leonor Greyl. Présentée sous forme solide dans un flacon en verre, il faut le passer sous l’eau chaude, quelques secondes pour obtenir cette fameuse huile. Cette habitude, je l’ai depuis plus d’un an (alors parfois, je le fais toutes les deux semaines tout dépend du temps que j’ai), mais cela fait un bien fou à mes cheveux. J’en applique sur la longueur et les pointes et je fais un chignon, le temps de pose. Elle a plusieurs propriétés : nourrir, démêler, assouplir et protéger les cheveux des effets néfastes du soleil. L’odeur est également divine ! Généralement, quand je l’utilise, je ne fais pas de masque, ce soin suffit largement ! Une fois séchés, mes cheveux sont d’une douceur et ont un joli mouvement. Un produit que je vous recommande sans hésitation (sans silicone, sans sulfate, sans paraben, comme tous les produits de la marque).

Deuxième étape : le shampoing/après-shampoing/masque

Vient l’étape du lavage. Alors pour info, je me lave les cheveux max 2 fois/semaine, tout dépend leur état. J’ai un cuir chevelu qui ne régresse pas rapidement. Pour cette étape, je n’ai pas une mais plusieurs routines.

  • Quand mon cuir chevelu est sensible et irrité : cela m’arrive maintenant de moins en moins depuis que j’utilise la gamme à la Pivoine des Laboratoires Klorane comprenant un shampoing apaisant anti-irritant grâce à sa formule au ph physiologique, un après-shampoing (qui apaise et démêle) et un sérum (en cure de 7 jours) à appliquer raie par raie sur cheveux humides ou secs. Généralement, je n’utilise cette routine que peu de temps car elle est vraiment efficace et je ne veux pas que mes cheveux s’y habituent.

  • Quand j’ai des pellicules : pour le moment, je n’en ai quasiment plus, comme quoi ma routine fonctionne très bien. Pour cela j’utilise le Soin Bain Traitant à la Propolis Leonor Greyl qui est un shampoing doux (il ne décape pas), que je mélange avec la Crème aux Fleurs Leonor Greyl (crème de soin lavante qui va nourrir en profondeur, parfaite pour les cheveux secs, colorés, frisés et cuir chevelu sensible). J’avais appris cette astuce suite à un soin complet à l’Institut Leonor Greyl, que je vous invite à tester (j’ai fait un article juste ici, si vous voulez en savoir plus sur le protocole réalisé).

En ce moment : je n’ai pas de problème particulier, je fais surtout attention au soleil qui agresse les cheveux, j’alterne avec deux routines :

  • Maui Moisture gamme au lait de noix de coco : une marque vegan découverte, il y a quelques mois et que j’adore (les bouteilles se vident lentement) ! Sans sulfate, sans paraben, sans silicone, avec de la pure eau de noix de coco et jus d’aloe vera, il existe différentes gammes en fonction de vos besoins. J’ai opté pour celle à la noix de coco et l’odeur est juste incroyable, on a presque envie de le boire :-). Depuis que j’utilise le shampoing, l’après-shampoing et parfois le masque, mes cheveux sont d’une douceur, la fibre capillaire est plus lisse et je sens qu’elle est nourrie en profondeur.

  • La gamme Ylang Ylang des laboratoires Klorane : l’indispensable si vous partez en vacances au soleil. Je l’ai emmené avec moi, lors de mon séjour dans les pays scandinaves (soleil de plomb, cheveux bien exposés) et cela m’a évité de me retrouver avec de la paille sur la tête et de protéger mon vernissage sur les longueurs. Elle est formulée avec cette fameuse fleur jaune l’Ylang Ylang dont on extrait une cire riche en acide gras qui va nourrir et assurer une double protection des cheveux (l’intérieur et l’extérieur de la fibre capillaire) contre le soleil, la mer, le sable… Coup de coeur également pour l’odeur qui sent bon les vacances ! Pour info, cette gamme comprend un shampoing nutrition intense (le soleil tend à assécher énormément les cheveux), un baume riche pour réparer en profondeur et une huile multi-protection.

Troisième étape : les huiles et crèmes de coiffage

Juste avant de me sécher les cheveux, j’applique soit le Sérum de Soie Sublimateur Leonor Greyl sur les longueurs et les petits cheveux qui encadrent le visage pour lisser rapidement, nourrir et faciliter le coiffage, soit l’huile d’argan de Josie Maran, uniquement sur les pointes pour apporter brillance, douceur tout en sublimant instantanément (malheureusement ce produit n’est pas vendu en France).

Quatrième étape : le séchage

Je ne vais pas vous refaire l’éloge sur mon sèche-cheveux, je vous laisse donc relire mon article complet sur le Dyson Supersonic que j’utilise depuis plusieurs mois maintenant.

Cinquième étape : le styling

Avec la chaleur du moment, je laisse mes cheveux séchés à l’air libre. Pendant un temps je n’utilisais plus de fer à lisser/boucler (à tendance à abîmer les cheveux) et j’ai pris pour habitude de les styliser avec mon sèche-cheveux et une brosse à brushing. Il y a quelques semaines, j’ai reçu le lisseur T3 SinglePass Luxe, marque américaine que je ne connaissais pas du tout. Ce qui m’a motivé dans le test, c’est que ce lisseur est capable de lisser et boucler, mais surtout il est équipé d’une puce intelligente (technologie breveté Insight Out) qui va mesurer et ajuster la température minimisant les variations de chaleur, responsables des dommages sur la fibre capillaire. Je l’ai donc mis dans ma valise, pour l’essayer.

Comme il est composé de plaques en Tourmaline et céramique, ce lisseur est très efficace car il permet de lisser la chevelure en un seul passage par mèche (donc lissage très rapide, même sur cheveux longs/ondulés) et il apporte une belle brillance. J’ai été bluffée par sa capacité à faire des boucles inratables tout en donnant du volume (comme Jaclyn Smith dans Drôles de Dames (:-)) et cerise sur le gâteau, elles tiennent même après une nuit de sommeil (cela m’a étonné d’ailleurs). À noter, que les cheveux ne sentent pas l’odeur que peut dégager la chaleur et vous pouvez régler la température (127° à 210°). Ah, et pour finir, temps de mise en route ultra-rapide !

Vous l’aurez compris, coup de coeur pour ce lisseur, qui, je trouve, dépasse largement la marque GHD en qualité (tout en étant moins cher).

Les laques :

Alors c’est la partie la moins aboutie dans mes recherches, car pour les laques, je n’en ai pas trouvé une seule capable de maîtriser les cheveux de bébé qui encadrent mon visage. J’en ai essayé pas mal mais toujours le même problème, cheveux cartonnés, gras et qui  finissent pas s’agiter dans tous les sens quelques minutes plus tard. En revanche, par temps de pluie, il y a un produit que j’aime bien pour gérer l’humidité, c’est le spray anti-humidité de la marque Macadamia Professional ( à l’huile de macadamia et d’argan).

Les accessoires  + shampoings secs :

Pour tout ce qui est élastique et brosse, je n’utilise que la Tangle Teezer (pour casser le moins possible les cheveux) et les Invisbobble (pour éviter les faux plis).  Enfin, pour rafraîchir et donner du volume entre deux shampoings, j’utilise soit le shampoing sec Klorane au lait d’Avoine teinté pour cheveux châtains à bruns (il est doux au fini invisible), soit celui de la marque Ouai, sous forme de mousse et qui fond sur les cheveux tout en donnant une sensation de fraîcheur (il est très marrant à appliquer et ne mouille pas les cheveux).

Voilà, je crois que j’ai fait le tour tous les produits testés et validés pour mon type de cheveux et que j’utilise depuis plusieurs mois voire années. Je vous ferai un update peut-être en fin d’année, car j’aimerai tester la marque japonaise Uka qui propose un concept très novateur et intéressant. À suivre !

SHOP THE POST

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *