Palette Eye-Conic Marc Jacobs beauty : une réussite ?

Dans la catégorie des marques de cosmétique qui me déçoivent que très rarement, je pourrai citer Marc Jacobs Beauty ! Dans mon souvenir, je ne saurai me rappeler du premier produit que j’ai testé, mais depuis, je n’ai eu que des coups de coeur. D’ailleurs dans chacune de mes routines maquillage, vous y trouverez forcément du Marc Jacobs. Il y a peu, la marque a sorti une nouvelle collection de palettes fards à paupières Eye-Conic. 7 références, des couleurs dingues, multi-finis, pour habiller ses yeux en légèreté ou de manière plus voyante.

Première chose qui donne envie de se ruer dessus, le packaging. C’est la première chose qui a su me séduire. Du black laqué, sobre, élégant, chic. Le design est également très réussi, peu importe les produits, on dirait un accessoire de mode. La marque coûte cher, mais rien que pour le packaging, on peut faire cet effort.

Difficile de faire un choix, tant les teintes sont magnifiques, mais j’ai quand même une préférence pour le cuivré (ce n’est plus un secret depuis longtemps). J’ai donc opté pour Scandalust avec des tons violet, cuivré, beige, marron, champagne. Pour cette nouvelle collection, la marque a revu sa formule (le format de cette palette avec 7 fards, existait déjà avec un nom différent, toute cette gamme a été remplacée par le Eye-Conic). Ainsi, c’est un multi-finis que nous avons : velours (fards mats), lamé (ombre métallisée), soie (irisé), satiné (fards mats légèrement irisés). Avec cette nouvelle formulation, Marc Jacobs Beauty nous promet une pigmentation intense et une longue tenue. Personnellement, je n’ai pas testé l’ancienne version, je ne pourrai donc pas vous faire un comparatif.

Pour les fards nous avons : Hot Pants (un beige mat irisé), At the Office (un nude/beige mat), Cause a Fuss (un champagne chaud irisé), That’s Why (un marron orangé mat), They Call Her (un cuivré métallisé), Little Miss (un marron foncé qui tire sur le violet mat) et Scandalous (un violet mat).

L’application : les fards se travaillent très facilement et la texture n’est pas trop poudreuse (je n’ai pas constaté de chutes marquées). Les couleurs se fondent bien entre elles de quoi faire de jolis dégradés. Attention, comme nous avons un fard lamé il est nécessaire d’appliquer une base à paupière avant, car celui-ci migrera au cours de la journée. La tenue est vraiment excellente et comme je me doutais, la pigmentation bien au rendez-vous. J’ai pas mal travaillé les fards velours et satin pour le creux de paupière et le coin externe (plus précisément : At the Office et That’s Why en creux de paupière, Little Miss en coin externe, Hot Pants sous le sourcil), et biensûr le cuivré They Call Her pour donner tout l’effet « Wouah ! » sur le milieu de la paupière.

Pour le ras de cils supérieur, j’ai décidé d’utiliser le crayon gel de la même marque que j’adore en teinte O(vert) une sorte de vert sapin froid avec de très légères paillettes (c’est une couleur qui va très bien aux yeux marrons). Je l’ai appliqué grossièrement pour ensuite l’étirer et le flouter avec un pinceau liner biseauté (je ne porte plus trop de liner noir, je trouve que cela durcit trop mon regard). C’est un produit que je vous recommande car la tenue est dingue (seul souci, il faut le travailler très vite car la matière sèche rapidement).

Je vous ai fait un makeup rapide, facile et surtout portable en journée. Une nouvelle fois je suis conquise par cette merveille, que l’on peut moduler comme on le souhaite (léger ou plus « drama » en fonction de ce que vous aimez).

Vous pouvez retrouver les palettes Eye-Conic en exclu chez Sephora, au prix de 46,50 €

SHOP THE POST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *