Naked Heat Urban Decay : ma palette coup de coeur de cette fin d’année

Ma collection de palettes Urban Decay s’agrandit ! Dès que j’ai vu, en présentation presse, la nouveauté Naked Heat, je n’avais qu’une hâte, la tester ! Des tons chauds, cuivrés, tout ce que j’aime en makeup et surtout l’assurance que je vais pas mal l’utiliser, notamment pour cette fin d’année. Il y a quelques semaines, je l’ai reçu dans un coffret qui, une fois ouvert, lance une vidéo pour vous mettre dans l’ambiance (pour info : ce coffret n’est pas en vente).

Hier, je me suis lancée dans le test de la palette mais aussi de la collection capsule comprenant des crayons à lèvres, des rouges à lèvres et comme je m’en doutais, c’est un coup de coeur !

Tout en relief, la palette Naked Heat Urban Decay, se présente dans un boîtier avec le dessus en plexi. Plutôt lourde, elle est dans un joli dégradé de couleurs, avec un effet graphique évoquant la chaleur, le coucher de soleil.

Composée de 12 fards inédits, les noms donnés rappellent sans équivoque tout ce qui attrait à la chaleur, la lumière, le soleil… du beige, du marron chaud, du orangé doré, du cuivré, du bordeaux, violet foncé… je trouve que l’on peut réaliser un maquillage à la fois léger et chargé. J’ai pu lire certaines revues qui disaient que l’on ne peut pas vraiment faire un maquillage des yeux complet car il manque du noir par exemple, mais je ne suis pas d’accord. Pour certaines palettes, jouer avec plusieurs couleurs est presque nécessaire pour faire ressortir un makeup, alors que pour celle-ci, on pourrait presque « pimper » ses yeux avec une seule couleur, tant les nuances sont incroyables.

La pigmentation est également au rendez-vous, notamment pour les fards du milieu (cuivré/orangé). Je vous ai swatché mes préférés. Les finis sont multiples puisque nous avons du métallisé, du mat et de l’irisé.

Enfin, dans la palette, vous y trouverez un miroir et un pinceau double embouts (j’ai l’impression que c’est le même que dans les précédentes, personnellement, je ne m’en sers pas).

Toujours sur cette thématique, Urban Decay a imaginé une collection capsule comprenant :

3 nouvelles teintes du fameux Vice Lipstick : Fuel (un nude pêche crémeux), Heat (un rouge aux reflets dorés et métallisés), et Scorched (un cuivré métallisé). En regardant ces 3 couleurs, j’ai bien évidemment eu un coup de coeur pour Scorched et Heat qui ont une pigmentation au rendez-vous et qui habillent mes lèvres en un seul passage. Sur peau matte, je dois avouer que le rendu est vraiment canon ! Je suis en revanche, moins fan de Fuel, je ne suis pas une adepte des Nude, une couleur qui ne me va pas.

Teinte Heat

Teinte Scorched

Teinte Fuel

Enfin, pour compléter cette collection capsule, 2 crayons à lèvres 24/7 Glide-On en teinte Alkaline (lie-de-vin intense) et Torch (Terre de Sienne que j’ai d’ailleurs mixé avec Scorched sur la photo). Cela faisait longtemps que je n’avais pas utilisé les crayons à lèvres Urban Decay, j’en avais presque oublié à quel point ils sont longue tenue et se travaillent facilement.

Au fur et à mesure du test, j’aura pu dire que cette collection a été faite pour moi, tant je suis conquise par toutes ces nouveautés ! Comme d’habitude, je vous mets les liens sachant que tout est disponible sur le site de Sephora sauf la teinte Heat pour les Vice Lipstick (malheureusement out of stock sur le site Urban Decay). Pour les fêtes de fin d’année, un petit tutoriel makeup est prévu donc à suivre !

SHOP THE POST

8 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *