Terre de Lumière : à l’heure dorée provençale !

Ce matin, en peaufinant mon article du jour, mon esprit s’est mis à vagabonder vers les beaux paysages de Provence. Je crois que la météo du jour y est pour beaucoup (on peut dire que nous ne sommes  vraiment pas gâtées, en ce moment), j’ai donc repensé à un road trip réalisé, à la même époque, dans le sud de la France (il y a 3 ans). Vous ne le savez certainement pas, car je ne crois pas en avoir parlé ici, mais avant de nous installer en région parisienne, nous avions failli poser nos cartons dans ce cadre sublime. Et puis les circonstances et aléas de la vie ont fait que nous avons choisi la frénésie de Paris (mais en étant à la campagne, tout de même), à la douceur et la tranquillité provençales. Je me souviens des pierres de Gordes (l’un des plus beaux villages de France), des hypotétiques champs de lavandes, des petits cafés en extérieur, des cigales, des oliviers, de Roussillon et ses ocres, des couchers de soleil inoubliables…

Toute cette inspiration, ces émotions et cette magie qui se dégagent de la Provence, L’Occitane a eu la bonne idée de nous les apporter à travers son nouveau parfum Terre de Lumière. Un nom évocateur, emplit de soleil qui nous transporte le temps de quelques gouttes sur un poignet, vers cette terre chaude si agréable et reposante. J’ai donc remis mon autre article à plus tard pour vous parler de cette fragrance. C’est un peu égoïste de ma part, mais l’avantage d’être blogueuse, c’est de pouvoir aussi voyager à travers les mots, s’échapper lorsque l’on en ressent le besoin, et en ce mardi matin, les images de la Provence sont ma source de motivation et de bien-être.

Ce parfum a tout pour plaire avec ses notes gourmandes et aromatiques :

En tête : bergamote, graînes d’ambrette, baies de roses; en coeur : miel de lavande; en base : fleurs d’acacias, essence d’amandes amères, fèves tonka et muscs blancs; voilà une combinaison gourmande et ensoleillée concoctée par 3 nez parfumeurs de renom : Calice Becker, Shyamala Maisondieu, Nadège Le Garlantezec.

Le packaging fait penser au soleil couchant ou plus précisément à l’heure dorée (1 heure avant le coucher du soleil ou avant le lever du soleil). Si vous aimez la photographie, comme moi, vous savez que c’est le moment privilégié des photographes, car la lumière est exceptionnelle (couleur miel).

Difficile d’écrire ces lignes tout en ayant le parfum à côté, et résister à l’envie d’y retourner, ne serait-ce que pour une chose : voir des champs de lavandes en pleine floraison. Au delà de la photo parfaite, ou instagrammable, le spectacle de ce paysage doit être mémorable….

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *