Maison de parfum Serge Lutens : un univers atypique à découvrir !

serge-lutens-4

Serge Lutens, une maison de parfum que l’on croit inaccessible par son prestige et pourtant, une fois que vous poussez les portes de la boutique, située au 142 rue Galerie de Valois Paris 1er, vous ne pourrez vous empêcher d’y rester des heures, tant l’atmosphère est intimiste et accueillante. La première fois que j’ai eu l’occasion de côtoyer l’univers du parfumeur, j’ai été subjuguée par le décor, entièrement personnalisé par ses soins. Perfectionniste, chaque détail compte, mais au final, le rendu est hypnotisant. Une lumière tamisée dans les tons violet, un escalier imposant au milieu de la pièce, des frises, des motifs féériques orientés astrologie. L’imagination et l’exigence de Monsieur Lutens, ont fait de cet endroit, un lieu atypique et unique. Ne serait-ce que pour admirer le décor, je vous invite à y faire un tour.

Anecdote : il faut savoir, qu’à l’époque, bien avant l’ouverture (1992), la Galerie de Valois était quasi déserte (très peu de boutiques). Serge Lutens, a choisi ce lieu pour son environnement protégé et privilégié, en plein centre de Paris. Son idée derrière ce choix ? Chaque visite devait non pas résulter du hasard, mais d’une vraie démarche de la part du client (d’ailleurs ce sont surtout des connaisseurs qui s’y rendaient). On peut dire qu’il a su donner le ton, puisqu’aujourd’hui, la galerie a, depuis, vu s’installer de nombreuses marques.

serge-lutens-1

Au delà du décor qui fait déjà sensation, il y a bien entendu toutes les créations olfactives qui captivent notre odorat. Ne serait-ce qu’en respirant l’air ambiant, le mélange des odeurs, apaise et nous interpelle. C’est d’ailleurs l’une de mes questions posées lors de la visite, on a envie de savoir, d’en apprendre plus sur ce qui se cache derrière ces notes. J’ai eu la chance d’être guidée par Tiffanie de Serge Lutens, et de découvrir plusieurs parfums à travers des histoires/anecdotes plus incroyables les unes que les autres qui accompagnent l’identité du parfum. Pour chacun d’entre eux, c’est tout un univers qui est pensé, jusqu’à la couleur de celui-ci, souligné par un nom qui surprend. Féminité du Bois (le plus connu et que je vous présente en photo, Baptème du feu (on sent le côté fumé du parfum), la Fille de Berlin, Clair de Musc, La Vierge de Fer…pour ne citer que quelques références que j’ai adoré découvrir.

Serge Lutens 15

Féminité du Bois, est le tout premier que j’ai senti. Les notes sont éloquentes : du cèdre, clou de girofle…cela paraît tellement évident en association avec le nom ! Je ne pensai pas aimer ce genre d’odeur et pourtant (c’est d’ailleurs ce qui m’a également marqué), c’est agréable, non entêtant et facile à porter.

serge-lutens-5

Fleur d’Oranger, revêt une couleur orangée…ayant plusieurs parfums à la fleur d’oranger, c’est un grand classique, je ne m’attendais pas à être surprise. Et bien, c’était sans compter sur l’imagination de Monsieur Lutens : jasmin, rose blanche, tubéreuse des Indes et bien sûr fleur d’oranger…de tout ce que j’ai pu tester, je crois bien que c’est le meilleur parfum avec cette senteur dominante !

serge-lutens

serge-lutens-10

Des mots ne suffiront pas à vous décrire l’univers si particulier de Serge Lutens, le mieux étant quand même de vivre l’expérience en boutique ! D’ailleurs, le parfumeur a mis en place un parcours découverte, via l’application Perspective. Un bon moyen d’en apprendre plus sur l’histoire des lieux et des parfums de manière ludique !

Shop the Post

Pensez à me suivre sur les réseaux sociaux pour ne rien manquer de l’actu du blog ! Hellocoton / Twitter Instagram / Facebook 

XO, Caroline

4 Comments

  • natpiment dit :

    je suis aussi une Lutens addict mais je n’ai jamais eu l’occasion de passer à cette boutique (et oui, la province …) . j’aime les assemblages et leur subtilité ….Fleur d’oranger , j’en ai souvent entendu parler. En ce moment , je porte la Dame de Berlin …c’est comme ça , elle s’impose en ce moment ….En fait, c’est l’hiver que je porte le plus du Lutens …certainement parce que je n’ai pas (encore) trouvé mon parfum d’été chez eux…Oui, une balade s’impose lors de ma prochaine visite parisienne .

    • Caroline dit :

      La Fille de Berlin m’avait également interpellé, un parfum très réussi ! Effectivement si tu as l’occasion de passer en boutique c’est quand même mieux pour prendre le temps de découvrir les parfums et peut-être trouver ta version estivale ! Biz

  • emma dit :

    J’ai découvert l’univers de lutens grâce à féminité du bois à l’époque parfum pour shiseido. C’était en 1993. Ce parfum ne m’a plus quitté depuis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *